Rennes dans l’histoire

Partagez!

Une balade dans les rues de Rennes, au détour des monuments et des noms des rues, laisse entrevoir quelques bribes de l’histoire de la dixième ville de France, aujourd’hui résolument tournée vers l’Europe et vers le monde. Découvrez dans cet article, les éléments clés pour mieux connaitre Rennes et son histoire.

 

 

A l’antiquité, Condate était la capitale des Redonnes, peuple gaulois dont elle était la capitale et dont le nom actuel est issu.

-Au 3ème siècle, la ville fut complètement détruite lors des grandes invasions, on décida alors d’édifier autour de celle-ci une imposante muraille constituée des débris des bâtiments détruits. Il ne reste plus aucune trace de ces constructions !

-Le 5ème siècle fit de notre ville le siège d’un évêché.

-Au Moyen-Âge, la ville fut un bastion des gallo-romans qui finit par tomber aux mains des Bretons 4 siècles plus tard !

-Le 11ème siècle permit aux comptes de Rennes, après une longue rivalité avec ceux de Nantes (hé oui déjà à cette époque la rivalité Rennes – Nantes existait) de se faire reconnaître comme Ducs de Bretagne.

-L’extension de la ville fut si importante que l’on décida de construire une nouvelle muraille au 15ème siècle.

 

 

 

-La ville de Rennes fidèle à la duchesse Anne, l’accueilli après sa fuit de Nantes et c’est dans la cathédrale de Rennes qu’elle fut couronnée.

 

-La royauté vu la Vilaine canalisée afin d’augmenter le commerce dans la ville, puis en 1580, le parlement de Bretagne créé en 1553 y établit son siège définitif.

-En 1689, un intendant fut nommé en Bretagne suite à la révolte du  « papier timbré » qui fut réprimé très durement par le duc de Chaulnes.

1720, un terrible incendie ravage la ville, les seuls bâtiments qui ne furent pas détruits et qui sont encore visibles aujourd’hui sont ceux des Rues Saint-michel et du Chapitre. L’architecte Gabriel fut en charge de la reconstruction de la ville.

-Lors de la deuxième moitié du 18ème siècle, un long conflit opposa le roi de France au parlement de Bretagne pendant lequel le procureur général « La Chalotais » fut un vif défenseur des libertés Bretonnes.

-En 1789, sous la révolution et lors de la convocation des états généraux, la situation était encore bien trouble. Mais Rennes devint le quartier général des forces gouvernementales dans leur lutte contre la chouannerie et évita les massacres dont la menaçait Carrier grâce à l’action courageuse de son maire Leperdit.

-Un peu plus proche de nous, en 1899, le second procès Dreyfusse se déroula à Rennes.

 

 

 

 

 

– La ville fut relativement épargnée lors des bombardements de la seconde guerre mondiale, elle a ainsi pu conserver son charme et ces vieilles pierres, contrairement à des villes portuaires comme Brest ou Lorient durement touchées. La ville fût libérée le 4 Août 1944 grâce à l’action conjointe des Forces Françaises de l’Intérieur (FFI) et de l’armée Américaine sous les ordres du Général George Patton.

 

 

 

 

 

 

 

En 1994 le parlement de Bretagne, après une journée de troubles fut incendié par les marins pêcheurs ce qui déclencha une vaste vague d’indignation et de tristesse parmi la population. Depuis, après une incroyable mobilisation et grâce à des dons publics et privés, le parlement a été reconstruit et restauré à l’identique.

 

2002, année de grande fierté Rennaise. En effet, après d’innombrables rebondissements dans les travaux, elle fut la plus petite ville au monde à inaugurer sa première ligne de métro automatique.

 

2017, sera une année riche pour la capitale Bretonne:
Ouverture de son centre des congrès en plein centre ville, dans un lieu tout à fait atypique et après un chantier titanesque
Ouverture de la ligne à grande vitesse reliant Paris en 1h25

Laisser un commentaire